Laika

Durant la guerre froide, c’est-à-dire le bloc Ouest (avec l’URSS) et le bloc de l’Est séparés par le mur de Berlin les Etats-Unis et l’URSS se combattaient sur tous les niveaux. La conquête de l’espace a été l’un des principaux enjeux entre ses 2 super puissances et cette guerre a commencé en 1955. Dans cette optique, il a fallu construire des moyens de transport capables d’aller dans l’espace et d’en revenir. La première chose qu’il a fallu faire, c’est le lancement d’une navette dans l’espace, c’est-à-dire hors de notre atmosphère afin de voir s’il était possible que des moyens de locomotions puissent effectuer des allers-retours dans l’espace. Avant de prendre des risques et d’envoyer des hommes dans l’espace afin de conquérir ce dernier et de montrer ainsi la puissance militaire des pays, l’URSS fût le premier à envoyer une navette dans l’espace dans laquelle il y avait un satellite. Cette navette appelée Spoutnik 1 a été une très grande réussite pour le bloc de l’URSS qui a ainsi montré toutes ses connaissances et son ingéniosité dans la conquête de l’espace. Cette dernière, a été lancée le 4 octobre 1957 : elle fût issue du missile balistique intercontinental R-7 conçu par Sergueï PAVLOVITCH KOROLEV et propulsé par les moteurs R.D.-107 et R.D.-108 mis au point par Valentin PETROVITCH GLOUCHKO. Cependant, le premier vol d’essai réussi de ce missile eu lieu le 21 août 1957 à partir de la base de Baïkonour au Kazakhstan. Après tous ces essais, il paraissait logique pour l’URSS de faire un vol habité. Ils n’ont cependant pas voulu prendre le risque d’envoyer dès leur premier essai un homme et ont ainsi décidé d’envoyer une chienne dénommée Laika. Cette dernière fût donc le premier être vivant à avoir été envoyé dans l’espace et à en être revenue vivante. 


Laïka est le nom qui a été donné à la première chienne envoyée dans l’espace par l’URSS le 3 novembre 1957 dans une base située dans le bloc soviétique. Cette chienne, Laïka dont le nom signifie « aboyeur » car c’est en fait une pauvre chienne qui a été recueillie dans les rues de Moscou, pesant environ 6 kilos et étant âgée d’environ 3 ans. Laïka est un prénom plus facile a prononcé par les non soviétiques, d’où son choix par les personnes l’ayant envoyée. Cette chienne fût donc le premier être vivant à être envoyé dans l’espace dans une capsule appelé Spoutnik 2 qui ressemblait à Sptounik 1 lancée peu de temps auparavant. Cette navette a une forme de cône d’environ 4 mètres dans laquelle il y avait la place de placer cette chienne dénommée Laïka. Le monde entier s’est tourné vers l’URSS qui a donc été la première grande puissance à envoyer un être vivant dans l’espace qui a donc pu prouver que cela était possible. Les chiens présélectionnés pour cette mission avaient étés entrainés par un scientifique russe du nom de Oleg GAZENGO. Dès lors de l’envoi de la fusée dans l’espace, la vitesse atteinte fut d’environ 30 000 KM/heure ce qui a bien sûr entrainé beaucoup de réaction de la part de Laïka, cette première habitante de l’espace. En effet, elle a ressenti un stress énorme qui la conduit à une augmentation de son rythme cardiaque (de 103 pulsasions par minute avant à 240 après le décollage). Ne pouvant être habituée à cela, malgré un entrainement qu’elle a subi, Laïka gigotait et était coller au sol de son siège situé dans la cabine de Spoutnik 2 à cause des vibrations et de la pression subis dû à la vitesse de la navette ainsi qu’à son entrée dans l’espace.  

Avant de pouvoir effectuer un voyage dans l’espace, il est nécessaire d’avoir un entrainement très important afin d’être préparé au mieux possible à toutes éventualités ainsi qu’à toutes les perturbations que les personnes envoyées dans l’espace doivent subir (vitesse des navettes, pression atmosphérique, l’air et l’espace confinés des espaces dans lesquels les personnes doivent aller s’installer durant les voyages par exemple. Les voyages à travers le monde ont progressé de manières spectaculaires durant les derniers siècles. En effet, avec le développement de nouveaux moyens de locomotions et de nouvelles technologies, il est beaucoup plus facile d’aller là où on le souhaite sur Terre comme dans une partie de l’espace. Après le succès du lancement par l’URSS de Spoutnik 1 qui amis en orbite un satellite, il ne pouvait pas en rester là. En effet, ils ont très vite envoyé un deuxième vaisseau dans l’espace mais celui-ci devait être habité afin de prouver de leur supériorité dans le domaine spatiale et donc aérien, ce qui le cas échéant aurait pu leur procurer des avantages non négligeables durant une guerre (la guerre froide qui n’a finalement pas eu lieu). Peu de temps après que l’URSS est envoyé des vaisseaux dans l’espace, elle a très vote été rejoint par les Etats-Unis d’Amériques qui ont souhaités montrer leur détermination mais aussi que eux aussi pouvaient avoir cette capacité et cette puissance.  L’URSS a organisé de nombreux autres vols après celui de Spoutnik 2 où se trouvait le premier être vivant, c’est-à-dire la première chienne dénommée Laïka. En effet, il y a par exemple eu le vol de Spoutnik 5, envoyé dans l’espace la journée du 19 août 1960, qui avait de nombreux objectifs. En effet, ce vol était composé de deux chiennes, Belka qui signifie « blanc » et Strelka qui signifie « petite flèche.

laika